Home / Climat / Ou en sommes-nous aujourd’hui sur ce marché du gaz , et sur les gazoducs pour l’acheminer ?

Ou en sommes-nous aujourd’hui sur ce marché du gaz , et sur les gazoducs pour l’acheminer ?

Ou en sommes-nous aujourd’hui sur ce marché du gaz , et sur les gazoducs pour l’acheminer ?

Comme l’écrit @bernard jomard. Le gazoduc Nabuco (origine Azerbaïdjan qui représente 10% des réserves Russes) a été abandonné.

Le gazoduc South Steam qui devait approvisionner l’Europe du sud via la mer noire. a lui été abandonné en 2014 sous la pression union européenne, il devrait être remplacé par TurkStream Turco-Russe)qui pourrait livrer jusqu’à la Grèce.

On notera aussi l’assez étonnant projet de gazoduc entre Norvège et la Pologne, alors que les réserves Norvégiennes diminuent.

Enfin, nous avons aussi le plus gros projet en cours, Nordsteam qui relie déjà directement la Russie à l’Allemagne en passant par la mer baltique. Lorsqu’il sera terminé en 2020, il devrait acheminer près de 60 milliards de M3 de gaz par an.

Quant à l’Europe du sud elle est aussi approvisionnée par l’Algérie, une source considérée comme assez instable par les professionnels.

http://Lire la suite sur:http://bernard-jomard.com/2017/11/13/russie-leurope-prefere-t-gaz-de-schiste-americain-gaz-naturel-russe/

 

Lire la suite sur:http://bernard-jomard.com/2017/11/13/russie-leurope-prefere-t-gaz-de-schiste-americain-gaz-naturel-russe/

 

About bj

Senior strategy advisor, geo econmy specialist

Check Also

Le Réchauffement L’académicien Courtillaut une autre approche

Vincent Courtillaut de l’académie des sciences